bio-
graphie

Gilles Marrey

Gilles Marrey, né à Vendôme en 1963, est peintre, graveur et dessinateur.

Après une enfance dispersée au hasard des affectations de ses parents, pionniers de la décentralisation culturelle, il étudia aux Beaux-Arts de Rouen au début des années quatre vingt, dans une période agitée, tendue mais riche de cette école (résurgence brouillonne de la figuration au milieu d’une période conceptuelle orthodoxe). Diplômé, il s’installe à Paris, rencontre son premier marchand et travaille avec des amis des Beaux- Arts dans des locaux communs.

Peu enclin à l’artificialité des mouvements en « isme », cet « atelier »,dans le sens ancien, produit peu d’œuvres collectives mais initie une recherche acharnée et productive sur la peinture.

Au début des années 90, lors d’un long séjour à New York, Gilles Marrey peint de grands formats oniriques mais bascule peu à peu, lors de son retour, dans ce qu’ Yves Michaud appellera « un engouffrement dans le réel ».

Que ce soit dans les paysages urbains, sa vie intime, ses parcours ; sa peinture s’inspire de la poésie du quotidien, une « re-présence » au monde que l’acuité de sa peinture nous restitue, intacte et fragile.

Le rouge de cadmium pour les « Soirées », le violet de cobalt pour « les Aéroports », l’orange pour le sodium des « Périphériques », sa peinture nous parvient par vagues colorées pour une exploration contemplative de nos vies ; de ce que d’un premier regard, nous n’avons pas su voir.

Il expose régulièrement dans des galeries parisiennes et étrangères, et aux musées de Sens, Soissons, Rouen, Toulon, et collabore à diverses éditions. Il vit et travaille à Paris.

Gilles Marrey consacre aussi beaucoup de temps à la transmission de ce qu’il estime être un savoir et non un don, enseignant aux Beaux-Arts de Paris et à l’Ecole d’Architecture de Paris Belleville.

A.Rogas

expo-
sitions
récentes

Gilles Marrey

2015 « Est-Ouest » Villa Tamaris, Toulon

2015 « Le Grand Salon Noir » Matmut centre d’Art, Saint Pierre de Varengeville

2014 « Médusa » Musées des Beaux-Arts de Rouen (cabinet de dessins)

2014 « Version longue » Galerie Jacques Elbaz, Paris

2014 « Reprise » Galerie Art 89, Paris

2013 « Le Bruit de la Nuit et autres enregistrements » (monotypes) Galerie Jacques Elbaz, Paris

2013 « Le Salon Noir » Chapelle du Méjan, Arles

2013 « Le Salon Noir disparu » Musée de l’Arsenal, Soissons

2013 « Le Salon Noir » Musée de l’Arsenal, Soissons

2012 « Les Plages » Art Paris Art Fair, Galerie Jacques Elbaz

2011 « Le Salon Noir » Espace Commines, Paris

2011 « Les Prairies » Galerie Jacques Elbaz, Paris

2010 Tournage du documentaire « Qui a peur de la peinture »

2009 « Perspectives » Caldwell Snyder Gallery ,San Francisco

éditions
illustrations
écrits

Gilles Marrey

Création de pièces en porcelaine pour la collection « Tables d’Art » éditée par la RMN et la Société des Amis du Musée Georges Pompidou, mai 1995

« Qui a peur de la peinture ? », in Gilles Marrey. Sanguines, peintures, Paris, galerie Pierre Kamouh, mars 1991

Extrait de « Résistance » (automne 1994) in Gilles Marrey. Proche et Lointain, peintures, Paris, galerie Art et Patrimoine, septembre 1995

L’Art en questions : trente réponses, publié avec Colin Cyvoct et Marie Sallantin aux éditions du Linteau, 1999

« Cobalt » mai 2008

« L’atelier n’est jamais vide » janvier 2011

Parution de « L’évangile métropolitain » Louis Calaferte livre d’art 2011

Collaboration avec les éditions du Linteau, édition sur l’architecture

Parution d’un cartbook aux éditions du Lièvre 2015

Parution de « Ouvrage aux moeurs » livre d’art 2015

Parution de « Ténèbres » livre d’art 2015

biblio-
graphie

Gilles Marrey

Gérard Garouste, Gilles Marrey. Les Sanguines, peintures, Paris, galerie Pierre Kamouh, mars 1991

Isabelle Carron, Soleil et Lune, Gilles Marrey, Paris, 1994

Joni Binder, Gilles Marrey, New York, galerie Caldwell Snyder, septembre 1997

Yves Michaud, Gilles Marrey. La Lente Présence, peintures, Paris, galerie Art et Patrimoine, octobre 1997

Bernard Goy, Gilles Marrey. Les Saturniennes, Paris, galerie Jacques Elbaz, octobre 1998

Joni Binder, Gilles Marrey. Sans Limites, New York, galerie Caldwell Snyder, mars 1999

Bill Hinchberger, Gilles Marrey. Journal, New York, galerie Caldwell Snyder, février 2000

Thierry Marignac, Mono-Stéréo, monotypes, Paris, galerie Jacques Elbaz, décembre 2000.

Amerigo Rogas, Gilles Marrey. Aller-Retour, Paris, galerie Jacques Elbaz, mars 2006

Yves Michaux, Baptiste Marrey, Claude Esteban, Henri Cueco, Gilles Marrey, « Introspective », 2006, Actes Sud/Musées de Sens

Yves Michaux, Amerigo Rogas, Vanina Géré, « Le Salon Noir » 2012, Actes Sud

Olivier Barbarant, Corinne Laoues, Amerigo Rogas, « Le Grand Salon Noir » 2014, Éditions Carpentier

Yves Michaud, Robert Bonaccorsi, Amerigo Rogas, « Est Ouest » 2015, Éditions Villa Tamaris